Navigation – Plan du site

Les « business angels », révélateurs, plus que moteurs, de l’engagement des entreprises dans l’innovation

Business Angels and Innovation, a Double-Sided Relationship
Nadine Levratto, Maarouf Ramadan et Luc Tessier
p. 103-140

Résumés

Cet article propose de discuter dans quelle mesure le financement des entreprises par les business angels (BA) contribue à l’innovation des entreprises au cours de la période 2008-2011. L’analyse est réalisée à partir d’une base de données unique de 432 entreprises françaises financées par l’un des membres du réseau France Angels (Fédération française des réseaux de business angels). La population d’entreprises soutenue est comparée à un contrefactuel constitué de 2 160 individus semblables. Des éléments d’explication de l’engagement dans l’innovation sont fournis à partir d’une enquête qualitative réalisée auprès de BA membres de France Angels et d’entreprises. Ils illustrent l’importance du comportement spécifique des BA au moment du choix des entreprises et durant la période d’accompagnement dans l’explication des écarts de trajectoire. L’estimation d’un modèle économétrique des déterminants de l’innovation, grâce à la méthode des Effets fixes avec décomposition vectorielle rend compte du rôle clef que jouent les business angels dans l’effort d’innovation des entreprises.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. « Business angels » et innovation, hypothèses et revue de la littérature
2. Stratégie empirique
2.1. Approche qualitative
2.2. Approche quantitative
2.2.1. Données et modèle
2.2.2. Méthode d’estimation
3. Résultats
3.1. Un investissement en capital immatériel supérieur dans les entreprises financées par les « business angels »
3.2. Analyse qualitative : les « business angels » recherchent des projets innovants si les perspectives commerciales sont satisfaisantes
3.2.1. Les entrepreneurs qui s’adressent aux BA présentent un profil d’innovateur
3.2.2. Les BA sont attirés par les projets innovants
3.2.3. Les BA préfèrent les projets d’innovation matures
3.3. Analyse quantitative : les « business angels », facilitateurs de l’innovation
3.4. L’innovation, une démarche partenariale
Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

Principal levier de la compétitivité hors coût, l’innovation est souvent présentée comme un facteur majeur de croissance pour les économies dans leur ensemble et pour les entreprises (Aglietta, 2014). Ces dernières bénéficient d’un ensemble de dispositifs permettant de réaliser leur potentiel de recherche et développement d’une part et d’innovation de l’autre. Malgré les efforts consentis, l’accès au financement reste difficile et insuffisant. La littérature rend compte de l’obstacle que cette étape constitue pour les start-up et les petites entreprises innovantes (Giudici et Paleari, 2000) et nombre d’auteurs soulignent les insuffisances du système financier en matière de soutien aux très petites entreprises jeunes et innovantes (Berthaud et Neumeister, 2010 ; Eckland et al., 2016).

Différents segments de marchés visant à répondre aux besoins spécifiques de cette catégorie d’entreprises ont été organisés et de nouvelles catégories d’intervenants ont progressivement émerg...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nadine Levratto, Maarouf Ramadan et Luc Tessier, « Les « business angels », révélateurs, plus que moteurs, de l’engagement des entreprises dans l’innovation », Revue d'économie industrielle, 157 | 2017, 103-140.

Référence électronique

Nadine Levratto, Maarouf Ramadan et Luc Tessier, « Les « business angels », révélateurs, plus que moteurs, de l’engagement des entreprises dans l’innovation », Revue d'économie industrielle [En ligne], 157 | 1er trimestre 2017, mis en ligne le 15 mars 2019, consulté le 20 juillet 2017. URL : http://rei.revues.org/6528

Haut de page

Auteurs

Nadine Levratto

EconomiX, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Articles du même auteur

Maarouf Ramadan

Kedge Business School

Luc Tessier

ERUDITE, Université Paris Est Marne-la-Vallée

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page