Navigation – Plan du site

L’adoption des TIC dans un pays en développement

The Adoption of ICT in a Developing Country
Ariel Herbert Fambeu
p. 61-101

Résumés

Cet article a pour objectif d’identifier les facteurs responsables de l’adoption des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans les entreprises d’un pays en développement. L’utilisation d’un modèle à variables instrumentales sur données camerounaises nous permet de corriger le biais causé par la simultanéité des comportements d’adoption des TIC et des pratiques organisationnelles suggérée dans la théorie de la supermodularité. En plus des déterminants traditionnels (pratiques organisationnelles, taille, statut juridique, concurrence et effets de proximité), nos résultats mettent en évidence l’importance du dirigeant (son capital humain et sa nationalité), rôle très souvent négligé dans la littérature sur l’adoption des TIC dans les entreprises. Ces résultats permettent de tirer quelques enseignements pour l’élaboration d’une politique de diffusion des TIC non seulement dans les entreprises camerounaises, mais aussi dans d’autres pays en développement similaires qui ont un faible processus de diffusion des TIC.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Revue de la littérature de l’adoption des TIC dans les entreprises
2.1. Modèles d’adoption des innovations et profitabilité attendue
2.1.1. L’effet épidémique
2.1.2. Les effets de rang
2.1.3. Les effets de stock-ordre
2.2. Théorie de la supermodularité
2.3. Le rôle du dirigeant
3. Méthodologie
3.1. Données
3.2. Mesure des variables
3.3. Correction de la non-réponse
4. Résultats
5. Conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction

Les enjeux soulevés par l’usage des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour le développement économique ont généré une littérature abondante, souvent orientée vers une analyse de l’impact macroéconomique des TIC. Si certaines études ont souligné l’impact négatif des TIC sur l’emploi et le marché du travail (Freeman et Soete, 1997 ; Aghion et Howitt, 1998), d’autres montrent leur effet positif sur la productivité et la croissance, ainsi que sur la capacité des pays à bénéficier de la mondialisation (Timmer et van Ark, 2005 ; Kretschmer, 2012). Cet impact positif des TIC est encore plus important lorsqu’il est accompagné d’investissements complémentaires tels que la formation du capital humain et les changements organisationnels (Bloom et al., 2012 ; World Bank, 2016).

Par ailleurs, les effets positifs des TIC sont inégalement répartis entre pays. L’analyse des valeurs de l’Indice de Développement de TIC (IDI) en fonction du niveau de développemen...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Ariel Herbert Fambeu, « L’adoption des TIC dans un pays en développement », Revue d'économie industrielle, 157 | 2017, 61-101.

Référence électronique

Ariel Herbert Fambeu, « L’adoption des TIC dans un pays en développement », Revue d'économie industrielle [En ligne], 157 | 1er trimestre 2017, mis en ligne le 15 mars 2019, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://rei.revues.org/6518

Haut de page

Auteur

Ariel Herbert Fambeu

Groupe de Recherche en Économie Théorique et Appliquée (GRETA), Université de Douala Cameroun
Courriel : afambeu[at]yahoo.fr

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page