Navigation – Plan du site

Gazprom et l’incertitude du marché gazier européen : vers une stratégie de défense de sa part de marché ?

Gazprom and the Uncertainty of the European Gas Market: Towards a Market Share Strategy?
Sadek Boussena et Catherine Locatelli
p. 33-60

Résumés

L’objectif de cet article est d’apprécier une stratégie possible durant une phase de transition par un fournisseur dominant sur le marché de l’UE tel que Gazprom afin de conserver (augmenter ?) ses parts de marché et maximiser ses revenus. Il s’agit d’explorer les possibilités d’une action stratégique sur le long terme plus optimale que celle de la simple guerre des prix pour défendre les volumes. En particulier, on tentera de définir si Gazprom répond aux conditions (capacité inutilisée, producteur pivot, bas coût de production) qui lui permettraient de mettre en œuvre une stratégie visant à instrumentaliser l’incertitude sur les prix. Cette stratégie sera définie par référence à celle menée par l’Arabie saoudite sur le marché pétrolier international.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1. Peut-on instrumentaliser l’incertitude des prix sur le marché gazier européen ?
1.1. Les fondements d’une stratégie visant à instrumentaliser l’incertitude sur les prix
1.2. Les conditions nécessaires d’une stratégie de l’incertitude
Concurrence oligopolistique et part de marché
L’accroissement des pressions concurrentielles
Capacité de production inutilisée
2. Gazprom et le marché gazier de l’UE
2.1. L’objectif premier de Gazprom : préserver sa part de marché et maximiser ses revenus
2.2. Adapter les contrats de long terme face à la baisse des prix spots
La question du pouvoir de marché de Gazprom
Les adaptations des contrats de long terme
2.3. Gazprom et la stratégie d’instrumentalisation de l’incertitude : utiliser les avantages comparatifs contre les concurrents
Des prix bas dissuasifs pour les concurrents
L’avantage des coûts de production
La capacité de production inutilisée (spare capacity) et le rôle de producteur pivot (swing producer)
Favoriser la volatilité des cours du gaz sur le marché de l’UE
En intervenant sur les marchés spots
En modifiant les contrats de long terme

Aperçu du texte

Au-delà de la guerre des prix, les fournisseurs traditionnels du marché gazier de l’UE peuvent-ils initier une stratégie offensive qui instrumentaliserait en leur faveur l’incertitude pesant sur les prix futurs du gaz ? Telle est la question qui se pose à l’Algérie, à la Norvège, au Qatar, et surtout à la Russie et à sa compagnie Gazprom. Avec une part de marché de l’ordre de 30 % et des exportations en 2015 de plus de 130 Gm3, ce dernier est de loin le principal fournisseur du marché européen.

Le processus de libéralisation des industries gazières de l’UE (visant à établir un marché unique et concurrentiel), la faible demande, la concurrence des autres énergies, les surcapacités existantes et la chute des cours du pétrole ont entraîné une baisse des prix du gaz naturel de plus de 50 % depuis 2012. Face à cet environnement plus incertain, plus volatil, plus concurrentiel et en présence d’un nouvel entrant, le gaz naturel liquéfié (GNL) US, l’objectif stratégique de Gazprom – mainteni...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sadek Boussena et Catherine Locatelli, « Gazprom et l’incertitude du marché gazier européen : vers une stratégie de défense de sa part de marché ? », Revue d'économie industrielle, 157 | 2017, 33-60.

Référence électronique

Sadek Boussena et Catherine Locatelli, « Gazprom et l’incertitude du marché gazier européen : vers une stratégie de défense de sa part de marché ? », Revue d'économie industrielle [En ligne], 157 | 1er trimestre 2017, mis en ligne le 15 mars 2019, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://rei.revues.org/6513

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page