Navigation – Plan du site

Organisation des cabinets d’avocats et marchés des services juridiques

Organization of law firms and market for legal services. The contribution of a statistical survey
Christian Bessy
p. 41-69

Résumés

Comme dans d’autres professions, l’organisation des activités des avocats a subi des transformations importantes avec l’émergence de grands cabinets suivant une logique d’entreprise orientée par le profit, contrôlée par le marché et dirigée par des principes managériaux. Ces law firms qui conseillent principalement des grandes entreprises coexistent avec une multitude de petits cabinets ayant principalement pour clientèle des particuliers, laissant peu de place aux structures d’exercice intermédiaires. L’objectif de cet article est de rendre compte en France de ce dualisme qui tend à se renforcer. Il est aussi de montrer la pluralité des modes d’organisation des cabinets, en particulier les différences dans l’intégration des ressources et la standardisation des prestations, en lien avec leur marché des services juridiques. Pour cela, nous prenons appui sur les résultats d’une première enquête statistique auprès d’un échantillon représentatif de plus de 200 cabinets d’avocats.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1. L’hétérogénéité des cabinets d’avocats
1.1. Objectifs et méthodologie de l’enquête statistique
1.2. Le renforcement du dualisme entre le barreau d’affaires et le barreau classique
1.3. La multiplication des formes d’organisation emboîtées
2. Cabinets d’avocats, intégration des ressources et standardisation des activités
2.1. Typologie des cabinets avec collaborateurs
2.2. Les individuels avec collaborateurs
2.3. Division du travail et relations de sous-traitance
2.4. Les cabinets sans collaborateurs
3. Conclusion

Aperçu du texte

De nombreuses recherches sur les professions libérales montrent les transformations radicales qu’elles ont subies avec l’ascendance d’une logique d’entreprise orientée par le profit et contrôlée par le marché. Ce changement dans les modes d’organisation du travail professionnel peut être relié avec la croissance des entreprises en taille et en influence qui sont devenues des clients de plus en plus importants des professionnels, tels que les experts comptables, les architectes et les avocats (Scott, 2008). Dans chacune de ces professions, une césure assez claire s’est faite entre les cabinets opérant pour des particuliers et ceux qui possèdent une clientèle d’entreprise et bénéficient d’un statut plus prestigieux et de rétributions monétaires supérieures. Ce changement a en retour modifié le mode de fonctionnement des cabinets, passant d’une organisation basée sur le partenariat et la collégialité, l’autonomie et l’évaluation informelle par les pairs, à une forme d’organisation mana...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Bessy, « Organisation des cabinets d’avocats et marchés des services juridiques », Revue d'économie industrielle, 155 | 2016, 41-69.

Référence électronique

Christian Bessy, « Organisation des cabinets d’avocats et marchés des services juridiques », Revue d'économie industrielle [En ligne], 155 | 3e trimestre 2016, mis en ligne le 15 septembre 2018, consulté le 23 juin 2017. URL : http://rei.revues.org/6401

Haut de page

Auteur

Christian Bessy

IDHES ENS-Cachan

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page