Navigation – Plan du site

Clusters et efficacité du capital-risque : une analyse des stratégies différenciées des fonds indépendants et des fonds industriels

Dominique Dufour, Eric Nasica et Dominique Torre
p. 125-150

Résumés

Les investisseurs en capital risque indépendants (IVC) se distinguent des organismes captifs, ces derniers étant des filiales de banques, de sociétés industrielles ou d’organismes publics. On attribue généralement aux premiers une meilleure rentabilité etune meilleure sélectivité des projets et aux seconds de moindres performances. L’objectif de notre papier est d’établir les limites de ces conclusions dans le cas des capital-risqueurs filiales de sociétés-mères industrielles, les capital-risqueurs industriels ou Corporate Venture Capitalists (CVC). A l’aide d’un modèle théorique prenant appui sur des faits stylisés, nous retrouvons tout d’abord les résultats traditionnels allant dans le sens d’une meilleure efficacité des IVC, en mettant en évidence à la fois le rôle des ressources spécifiques et des comportements stratégiques des deux types de capital-risqueurs. Nous observons aussi qu’à défaut d’améliorer la rentabilité moyenne des projets financés, les CVC en accroissent dans tous les cas le nombre. Puis, nous introduisons la prise en compte de synergies entre projets, notamment au sein de clusters. Quand de telles interactions sont introduites, nous montrons que les CVC peuvent non seulement contribuer à financer davantage de projets mais aussi accroître la sélectivité globale du secteur. Nous illustrons ces résultats par des simulations numériques et les commentons en conclusion.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Le modèle
3. Le niveau d’investissement et le rendement des projets sans interaction entre les projets
4. Le niveau d’investissement et le rendement des projets avec interaction entre les projets
5. Conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction

L’industrie du private equity se caractérise par une hétérogénéité en matière de choix d’investissements entre deux types de fonds : les fonds indépendants (Independent Venture Capitalists, IVC) financés par des investisseurs institutionnels, type fonds de pension ou compagnies d’assurance d’une part et les fonds captifs caractérisant principalement les capital-risqueurs filiales de sociétés-mères industrielles ou de banques, d’autre part.

Alors qu’aux États-Unis, le financement du capital-risque par les IVC est largement dominant, la situation en Europe est plus contrastée, comme le montrent les données publiées par l’European Venture Capital Association (EVCA, 2014) : au niveau européen, sur la période 2010-2013, les fonds captifs industriels et bancaires représentent en moyenne 13,5 % des fonds levés en capital-risque contre 15 % pour les IVC. Pour la France, ces chiffres sont respectivement de 16,5 et 9,5 %.

De nombreux travaux soutiennent que les fonds captifs fin...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Dufour, Eric Nasica et Dominique Torre, « Clusters et efficacité du capital-risque : une analyse des stratégies différenciées des fonds indépendants et des fonds industriels », Revue d'économie industrielle, 154 | 2016, 125-150.

Référence électronique

Dominique Dufour, Eric Nasica et Dominique Torre, « Clusters et efficacité du capital-risque : une analyse des stratégies différenciées des fonds indépendants et des fonds industriels », Revue d'économie industrielle [En ligne], 154 | 2e trimestre 2016, mis en ligne le 15 juin 2018, consulté le 19 septembre 2017. URL : http://rei.revues.org/6357

Haut de page

Auteurs

Dominique Dufour

Université Côte d’Azur - GRM - IAE, Campus St Jean d’Angély, 24 Avenue des Diables Bleus, 06357 Nice Cedex 4, France. E-mail: domduf@wanadoo.fr

Articles du même auteur

Eric Nasica

Université Côte d’Azur - GREDEG - CNRS, 250 rue Albert Einstein, 06560 Valbonne, France. E-mail: eric.nasica@gredeg.cnrs.fr

Articles du même auteur

Dominique Torre

Université Côte d’Azur - GREDEG - CNRS, 250 rue Albert Einstein, 06560 Valbonne, France. E-mail: dominique.torre@gredeg.cnrs.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page