Navigation – Plan du site

Régulation des interactions au sein d’un réseau territorialisé d’entreprises dans le cadre de l’écologie industrielle

L’exemple de l’agglomération dunkerquoise
Regulation Within an Industrial Ecology Setting of Interactions between Companies in a Regional Network
Christophe Beaurain et Delphine Varlet
p. 173-206

Résumés

En matière d’intégration des contraintes environnementales par les firmes, l’écologie industrielle est généralement présentée comme l’un des champs de réflexion et d’action les plus ambitieux. Elle repose sur la constitution et le développement de réseaux d’acteurs publics et privés reposant sur une interdépendance technique et sur l’élaboration d’objectifs communs. Nous essayons dans cet article de préciser le contenu de la dimension territoriale de ces réseaux, en insistant plus particulièrement sur les modalités de régulation des interactions entre les acteurs concernés. Nous nous appuyons pour cela sur l’expérience d’écologie industrielle menée au sein de l’agglomération de Dunkerque.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Les enjeux d’une approche territoriale de l’écologie industrielle
1.1. L’écologie industrielle : une nouvelle vision des relations industrielles
1.2. La dimension territoriale de l’écologie industrielle
1.3. Les proximités en jeu dans les réseaux d’acteurs territorialisés
2. L’écologie industrielle à Dunkerque : l’importance du contexte territorial dans la construction d’une action collective
2.1. Dunkerque, une ville industrielle au bord de l’eau
2.2. L’émergence d’un projet collectif de territoire au tournant des années 1990
2.2.1. La rénovation urbaine
2.2.2. La question centrale de la qualité de l’air et du risque industriel
2.3. Vers la constitution d’une symbiose industrielle au sein de l’agglomération dunkerquoise
2.3.1. La création d’Ecopal
2.3.2. L’élargissement des synergies initiales
2.4. Régulation des interactions au sein de la symbiose industrielle
2.4.1. Motivations des entreprises et bénéfices réalisés
2.4.2. Obstacles et conflits au sein de la symbiose industrielle
3. En guise de conclusion : éléments de discussion pour une analyse des composantes d’une régulation des réseaux d’acteurs territorialisés au sein des démarches d’écologie industrielle
3.1. Proximité et pluralité des valeurs en jeu dans l’écologie industrielle
3.2. Conflits et gouvernance locale au sein de l’écologie industrielle

Aperçu du texte

Introduction

Depuis la fin des années 1980, l’écologie industrielle est présentée comme l’une des perspectives les plus porteuses de transformations profondes des pratiques industrielles à l’égard de l’environnement. Au-delà des actions individuelles d’entreprises en faveur de l’éco-efficience, elle repose en effet sur une approche globale du système industriel (Ayres et Ayres, 2002) et met en avant l’importance des interactions dans la mise en place d’un fonctionnement circulaire de l’économie, moins gourmand en consommation de matières premières et d’énergie et moins producteur de déchets.

La dimension territoriale de l’écologie industrielle est parfois évoquée, sans que cela ne débouche toutefois sur des analyses approfondies du contenu des interactions entre les acteurs. Pourtant, dans un contexte économique où les enjeux environnementaux deviennent de plus en plus prégnants, il semble utile de s’intéresser de près aux conditions d’émergence et de stabilisation des réseaux d’acteu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Beaurain et Delphine Varlet, « Régulation des interactions au sein d’un réseau territorialisé d’entreprises dans le cadre de l’écologie industrielle », Revue d'économie industrielle, 152 | 2015, 173-206.

Référence électronique

Christophe Beaurain et Delphine Varlet, « Régulation des interactions au sein d’un réseau territorialisé d’entreprises dans le cadre de l’écologie industrielle », Revue d'économie industrielle [En ligne], 152 | 4e trimestre 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 28 mai 2017. URL : http://rei.revues.org/6262 ; DOI : 10.4000/rei.6262

Haut de page

Auteurs

Christophe Beaurain

Université de Limoges, Géolab, UMR 6042
christophe.beaurain@unilim.fr

Delphine Varlet

Université du Littoral Côte d’Opale, TVES, EA 4477
delphine.varlet@univ-littoral.fr

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page