Navigation – Plan du site

Le renouvellement d’un cluster basé sur la proximité organisée

Les enseignements d’une étude de cas issue du cluster cidricole
The Remodeling of a Cluster Based on Organizational Proximity. The Findings of a Case Study at a Cider-Production Cluster
Guillaume Detchenique
p. 67-90

Résumés

Cet article s’inscrit dans les travaux de l’École de la Proximité où le rôle joué par les proximités géographique et organisée dans les relations inter-organisationnelles est souligné. Pour compléter les recherches portant sur le cycle de vie et la résilience des clusters, cette grille d’analyse est mobilisée pour étudier l’influence de la proximité organisée sur le renouvellement d’un cluster. Le cas unique du renouvellement du cluster cidricole français initié au début des années 2000 a été analysé selon une recherche qualitative au cours de laquelle une analyse documentaire et trente entretiens semi-directifs ont été réalisés. Les résultats montrent le rôle du nouveau leader dans la redynamisation du cluster, l’implication des autres organisations et le lancement de projets collectifs.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. La redynamisation d’un cluster : une approche par les proximités
2.1. Une forme d’organisation particulière : le cluster
2.2. Évolution de la proximité et renouvellement d’un cluster
2.2.1. Le cycle de vie d’un cluster
2.2.2. Le changement de centre stratégique au sein d’un cluster
2.2.3. Savoirs communs et confiance
2.2.4. Recettes sectorielles et homogénéité stratégique
3. Le renouvellement du cluster cidricole du Grand Ouest français
3.1. Contexte et méthodologie
3.2. Des relations dégradées associées à une homogénéité stratégique (1970-2002)
3.3. Le renouvellement du cluster cidricole (à partir de 2002)
3.3.1. Un nouveau centre stratégique et une confiance retrouvée
3.3.2. Une interprétation partagée des années Pernod-Ricard
3.3.3. De nouvelles recettes sectorielles favorables à l’innovation…
3.3.4. … et à la mise en œuvre de projets collectifs
4. Conclusion

Aperçu du texte

1. Introduction

En 2002, suite au départ de Pernod-Ricard, la situation paraissait critique pour le cluster cidricole du grand Ouest français. En effet, il subissait l’abandon de l’entreprise leader du marché pendant près de trente ans. Entre les années 1970 et le début des années 2000, cette activité a ainsi reposé sur l’expérience, le savoir-faire et les ressources d’une entreprise mondialement connue et reconnue dans le domaine des boissons alcoolisées. Néanmoins, en dépit du statut et des moyens importants de Pernod-Ricard, le marché cidricole n’a jamais décollé. Mis à part les Normands et les Bretons élevés près des vergers, le consommateur français continue d’ignorer la boisson traditionnelle. Tout juste y pense-t-il au cours de l’Épiphanie et de la Chandeleur, qui restent les rares moments privilégiés pour sa consommation annuelle qui, péniblement, flirte aux alentours de 2 litres par habitant en France. C’est peu face à la concurrence des produits de substitution que sont la ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Guillaume Detchenique, « Le renouvellement d’un cluster basé sur la proximité organisée », Revue d'économie industrielle, 152 | 2015, 67-90.

Référence électronique

Guillaume Detchenique, « Le renouvellement d’un cluster basé sur la proximité organisée », Revue d'économie industrielle [En ligne], 152 | 4e trimestre 2015, mis en ligne le 15 décembre 2017, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rei.revues.org/6222 ; DOI : 10.4000/rei.6222

Haut de page

Auteur

Guillaume Detchenique

ESSCA, École de Management

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page