Navigation – Plan du site

Architecture de marché et gestion de la demande électrique

Vincent Rious et Fabien Roques
p. 161-192

Résumés

Le développement des effacements de consommation électrique est un problème central dans les marchés électriques respectueux de l’environnement. Faute d’une architecture de marché fournissant de bonnes incitations, le développement des effacements est encore d’ampleur limitée dans la plupart des marchés électriques. En Europe, différents modèles de développement sont considérés pour les effacements, d’un régime régulé à une perspective concurrentielle. Dans cet article, en nous focalisant sur les effacements pour les consommateurs de taille petite et moyenne, nous analysons quels types de signaux de marché devraient être envoyés aux agrégateurs d’effacement pour leur assurer une activité concurrentielle. À partir de résultats de simulations sur huit années de données du système électrique français, nous comparons les options d’architecture de marché quant à leur aptitude à permettre le développement concurrentiel des effacements. Nos simulations démontrent qu’avec les règles de marché actuelles, les effacements ne sont pas une activité rentable dans l’industrie électrique française. L’introduction d’un mécanisme de capacité pourrait apporter des revenus supplémentaires aux agrégateurs d’effacement sous réserve que le système ne soit pas surcapacitaire et que son architecture ne défavorise pas les effacements.

Haut de page

Notes de l'auteur

Les opinions exprimées ici sont celles des auteurs uniquement.

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Introduction
1. Comparaison des caractéristiques des effacements et des moyens de production de pointe
1.1. Similarités entre les effacements et les moyens de production de pointe
1.2. Différences entre les effacements et les moyens de production de pointe
1.3. Un problème de “missing money” ?
2. Le besoin de payer les effacements pour leur disponibilité
2.1. Deux marchés pour vendre et acheter de l’électricité
2.2. Le besoin de rémunérer les effacements pour leur disponibilité
2.2.1. Estimations des coûts
2.2.2. Estimations du revenu d’un agrégateur d’effacement
3. Quelle solution pour résoudre le problème de missing money pour un agrégateur ?
3.1. Contrats de long terme
3.2. Paiement de capacité
3.3. L’introduction d’un nouveau marché : le marché de capacité
4. Conclusion

Aperçu du texte

Introduction

L’équilibre instantané entre la production et la consommation en temps réel est un problème clé pour le gestionnaire du système électrique, car l’électricité n’est pas une énergie stockable en grande quantité dans des conditions économiquement acceptables. Sans stockage massif, l’équilibre en temps réel a été traditionnellement géré principalement grâce à la modulation de la production électrique. Dans le même temps, les effacements de consommation avaient tout de même fait l’objet d’une certaine attention par les opérateurs historiques pour équilibrer leur système. Par exemple, les effacements de consommation ont représenté jusqu’à 6 GW en France à la fin des années 1990 avant de ne plus représenter que 3,5 GW en 2007 (CRE, 2013).

Les effacements de consommation font l’objet d’un nouvel intérêt avec le développement des technologies de réseaux intelligents, qui permettent d’envisager une augmentation du potentiel chez les consommateurs de petite et moyenne taille. Avec c...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Rious et Fabien Roques, « Architecture de marché et gestion de la demande électrique », Revue d'économie industrielle, 148 | 2014, 161-192.

Référence électronique

Vincent Rious et Fabien Roques, « Architecture de marché et gestion de la demande électrique », Revue d'économie industrielle [En ligne], 148 | 4e trimestre 2014, mis en ligne le 30 décembre 2016, consulté le 31 mars 2017. URL : http://rei.revues.org/5967 ; DOI : 10.4000/rei.5967

Haut de page

Auteurs

Vincent Rious

Auteur correspondant
Microeconomix (France) et Florence School of Regulation (Italie)
E-mail : vincent.rious@microeconomix.com

Fabien Roques

CGEMP Université Paris Dauphine, membre de la Chaire Marchés européens de l’électricité de l’Université Paris Dauphine. E-mail : fabien.roques@dauphine.fr et Compass Lexecon, E-mail : froques@compasslexecon.com

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page