Navigation – Plan du site

Repenser le rôle des scénarios : construction participative de scénarios bas carbone pour la France

Sandrine Mathy, Meike Fink et Ruben Bibas
p. 69-103

Résumés

Cet article revient sur l’utilité des scénarios bas carbone en France dans la décision publique. Celle-ci peut être le scénario en lui-même et son contenu en termes de trajectoire technico-énergétique (product-oriented) et c’est dans cette catégorie que s’inscrivent les scénarios versés au débat énergie en France en 2013 ; mais son objectif peut également résider dans le procédé (process-oriented) même d’élaboration du scénario pour faire émerger des consensus ou des niveaux minimaux d’accords. Dans cette optique, nous élaborons des scénarios à l’aide d’une méthode de concertation avec une trentaine de parties prenantes issues aussi bien du secteur privé, du secteur public et de l’État, des ONG, des associations de consommateurs, des syndicats, des banques ou des collectivités territoriales. Celles-ci sélectionnent des politiques qu’elles considèrent acceptables pour atteindre l’objectif de Facteur 4 et qui sont intégrées dans le modèle technico-économique de simulation Imaclim-R France selon un scénario acceptabilité forte AF et un scénario acceptabilité modérée AM. Dans le scénario AF, les émissions diminuent en 2050 entre 58 et 72 % et dans le scénario AM entre 68 et 81 % selon les hypothèses faites sur les prix de l’énergie. Les mesures de réduction des émissions, dont la plus emblématique est la taxe carbone, sont bénéfiques pour l’emploi et la croissance économique. Elles permettent en outre de réduire rapidement et durablement le budget des ménages dédié aux services énergétiques. Ce résultat constitue un socle solide sur lequel construire l’acceptabilité des trajectoires Facteur 4 et le processus un cadre pour renforcer l’apprentissage collectif autour de l’acceptabilité des politiques climatiques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Méthodologie
2.1. Processus de concertation
2.2. Le modèle hybride Imaclim-R France
3. Définition des scénarios
3.1. Politiques acceptables dans le résidentiel
3.2. Politiques acceptables dans le secteur des transports
3.3. Politiques acceptables dans le secteur électrique
3.4. Acceptabilité fiscalité carbone
3.5. Protocole de scénarisation
4. Résultats
4.1. Émissions de CO2
4.2. Le secteur résidentiel
4.3. Le secteur des transports
4.4. Le secteur électrique et le système énergétique
4.5. Évaluation économique
5. Conclusion sur l’évaluation du processus de concertation

Aperçu du texte

1. Introduction

Les trajectoires énergétiques pour répondre à l’objectif français de Facteur 4 (F4), c’est-à-dire la division par quatre des émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon 2050 par rapport à 1990, font l’objet de vifs débats. En 2013, s’est tenu en France un débat énergie dont le groupe de travail n° 2 (Arditi et al., 2013) était en charge de la comparaison et de l’évaluation des scénarios existants dans le but, si possible, de définir une trajectoire énergétique de transition. Une quinzaine de scénarios développés par des entités extrêmement différentes les unes des autres avec parfois des intérêts divergents
ont été versés au débat. Les visions se sont avérées irréconciliables rendant ces exercices peu utiles au décideur public et peu didactiques pour une meilleure appropriation des nécessités de la transition énergétique.

Devant ce constat, cet article se propose de revenir sur l’utilité des scénarios bas carbone. Ils peuvent servir en effet une diversité d’obj...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandrine Mathy, Meike Fink et Ruben Bibas, « Repenser le rôle des scénarios : construction participative de scénarios bas carbone pour la France », Revue d'économie industrielle, 148 | 2014, 69-103.

Référence électronique

Sandrine Mathy, Meike Fink et Ruben Bibas, « Repenser le rôle des scénarios : construction participative de scénarios bas carbone pour la France », Revue d'économie industrielle [En ligne], 148 | 4e trimestre 2014, mis en ligne le 30 décembre 2016, consulté le 28 mai 2017. URL : http://rei.revues.org/5934 ; DOI : 10.4000/rei.5934

Haut de page

Auteurs

Sandrine Mathy

PACTE-EDDEN et CIRED
sandrine.mathy@upmf-grenoble.fr

Meike Fink

Réseau Action Climat-France

Ruben Bibas

CIRED

Haut de page

Droits d'auteur

© Revue d’économie industrielle

Haut de page